Sommaire

L’époque où l’on courait se faire une coloration dès l’apparition du premier cheveu gris semble définitivement être dernière nous. Ces dernières années, la nouvelle tendance sand hair fait fureur, et arbore avec fierté un beau gris sable, comme son nom l’indique, qui se décline quelque part entre le blond platine et le gris métallique.

 Quelle est donc cette couleur new look ? À qui convient-elle ? Comment l’entretenir ? Le point dans notre article.

Définition du sand hair

Le sand hair est une gamme de tons « frozen » qui varient du blond cendré au blanc métallique.

Il peut se pratiquer en une seule teinte sur tout le cheveu, ou en un ombre air, et se décliner alors en une infinité de possibilités : du blanc au gris bleuté, du champagne au blanc sable, du blanc rosé au blanc ivoire. On peut même y semer quelques mèches bleues ou roses.

Sand hair : c’est pour qui ?

Pigment du cheveu

Pour que le sand hair soit réussi, il vaut mieux que la pigmentation naturelle du cheveu soit de nature claire :

  • Si vous n’êtes pas d’un blond suédois, il vous faudra pratiquer une, voire plusieurs décolorations successives.
  • Si votre pigmentation est châtain, ou brune, ne vous engagez pas dans cette aventure : le nombre de décolorations  pour arriver à un décapage total de votre couleur naturelle devrait être trop important. Cela risquerait de sérieusement endommager la fibre capillaire.
  • Si vos cheveux sont légèrement colorés et que votre base naturelle est plutôt claire, vous pourrez alors tenter l’expérience.

Carnation de la peau

Le sand hair est fait plutôt pour les carnations claires, les teints diaphanes, les yeux transparents :

  • Si votre teint est clair, cette couleur vous ira bien. Elle donnera à votre visage un aspect lumineux, et fera ressortir vos yeux.
  • Si vous avez quelques rougeurs diffuses, ou des taches de rousseur, cela pourra aussi être très joli et vous donnera le look d’une beauté nordique.
  • Par contre, si votre peau est brune, que votre teint est mat, le sand hair n’est pas pour vous. Tournez-vous plutôt vers l’ombre hair ou le tye and dye.  

Entretien du sand hair

Le sand hair, plus que les autres colorations, demande un entretien spécifique, et particulièrement méticuleux. Sans cela, les cheveux auraient vite tendance à virer au jaune paille :

  • Il faut donc d’abord employer un shampoing silver, spécial cheveux blancs, qui contient des pigments bleus et permet de conserver et de renforcer l’aspect métallique du sand hair.  
  • Ensuite, ne sautez jamais la case après-shampoing. Le démêlage en sera plus aisé, et les cheveux plus souples.
  • Étant donné le nombre important de décolorations, il est important de bien nourrir la fibre capillaire, pour qu’elle conserve toute sa souplesse et son éclat.
  • N’hésitez donc pas à nourrir vos cheveux en appliquant des soins nourrissants et hydratants, comme les masques et les sérums capillaires.  

Sand hair : quel prix ?

Les tarifs du sand hair sont à peu de choses près semblables à ceux du tie and dye. Ils varient entre 50 et 150 €, en fonction de la longueur de vos cheveux.

Ces pros peuvent vous aider