Sommaire

Vos cheveux ne semblent plus s'allonger, ils donnent l'impression d'être arrivés au maximum de leur longueur. Effectivement, il se peut que ça ne soit pas qu'une impression...

Quelle en est la raison et comment y remédier ? Toutes les réponses dans notre article.

Cycle pilaire du cheveu

Le cheveu suit un cycle biologique, réparti en phases de pousse, et en phases de repos, que l'on nomme cycle pilaire. Si vos cheveux ne semblent plus pousser mais que vous êtes en pleine forme, il n'y a rien d'alarmant à cela.

Le cycle est constitué de 3 phases :

  • Une phase de croissance, ou anagène, pendant laquelle les cellules de kératine qui formeront la future fibre capillaire se multiplient. Pour les cheveux, cette phase dure entre 3 et 5 ans.
  • Une phase de rétraction ou de repos, la catagène, pendant laquelle le bulbe pilaire se rétracte et le cheveu s'arrête de pousser. Cette phase dure uniquement quelques semaines.
  • Puis une phase où le bulbe est expulsé, car poussé à l'extérieur par de nouvelles cellules, qui se régénèrent. C'est la phase télogène. Cette étape dure environ trois mois. Ces cheveux morts sont ceux que nous trouvons dans notre baignoire lorsque nous faisons notre shampoing, ou sur notre brosse lorsque nous nous coiffons.

Le fait que nos cheveux s'arrêtent de pousser et tombent est donc un phénomène normal. Mais il y a des moments dans la vie ou ce phénomène est accentué.

Pourquoi la pousse des cheveux s'arrête-t-elle ?

Facteurs diminuant la pousse de cheveux

Après une grossesse ou lors d'une période de stress par exemple, nous avons l'impression que nos cheveux ne poussent plus, ou pire tombent beaucoup plus. Les cheveux semblent « fatigués », et leur croissance apparaît comme ralentie.

Certains traitements capillaires fragilisent aussi le cheveu au point de ralentir sensiblement sa pousse.

Soins affaiblissant le cheveu

Ainsi, les extensions répétées alourdissent le cheveu et modifient son cycle naturel. Certains traitements chimiques, comme les lissages ou les permanentes modifient la structure de la fibre capillaire et peuvent, surtout si votre cheveu est fin, influencer son rythme de pousse.

Certains soins pratiqués régulièrement peuvent aussi, à la longue, provoquer un ralentissement de la pousse. Ainsi, les traitements thermiques, de type brushings ou plaques thermiques peuvent à la longue, fragiliser le cheveu et ralentir son rythme de pousse.

Cheveux qui ne poussent plus : quelles solutions ?

Afin de renforcer la fibre capillaire et de booster à nouveau sa croissance, un moyen très simple consiste à couper régulièrement les pointes. Toute fibre du corps humain se renforce quand on la coupe. Le cheveu régulièrement coupé est plus vigoureux et conserve, ou même accroît son rythme de pousse.

Certaines vitamines, en particulier du groupe B, agissent sur la croissance des phanères, c'est-à-dire des ongles et des cheveux :

  • Ainsi la vitamine B6, lorsqu'elle est associée à la cystine, qui est un acide aminé favorise la pousse des cheveux et des ongles, de même que les processus de cicatrisation de la couche cornée.
  • Les deux composantes peuvent être consommées en combinaison sous forme de comprimés, mais la vitamine B6 se trouve aussi dans l'alimentation.
  • En effet, elle est présente en abondance dans la viande de volaille, dans les foies, ainsi que certains légumes, comme le choux, la tomate, les épinards de même que dans certains fruits comme la banane, les pruneaux sèches, ou certaines graines, comme les graines de tournesol ou de sésame.   

Aussi dans la rubrique :

Pousse des cheveux

Sommaire

Conseils pour faire pousser ses cheveux

Faire pousser les cheveux Accélérer la pousse des cheveux

Cheveux qui ne poussent plus

Pourquoi vos cheveux ne poussent plus ?