Sommaire

Le silicium est un élément essentiel du vivant, qui intervient, entre autres, dans la constitution des cheveux.

Silicium pour les cheveux : qu’est-ce que le silicium ?

Le silicium est un minéral qui constitue le second élément fondamental de la croûte terrestre, après l’oxygène. Le corps humain en contient 7 %.

Son action sur le métabolisme est essentielle, car il occupe une part active dans la synthèse du collagène et de l’élastine, les protéines de base de la peau, responsables de sa tonicité et de son élasticité. D’autres tissus élastiques, comme les vaisseaux sanguins, en sont aussi très riches.

Il joue un rôle très important dans de nombreux processus biologiques, comme l’assimilation de la vitamine C et la fixation de certains minéraux et oligoéléments, tels le calcium, le zinc, le cuivre.

Sa production dans le corps humain diminue considérablement avec l’âge. Il est donc nécessaire d’en recevoir un apport extérieur.

Il existe dans la nature de multiples formes de silices. Mais elles ne sont pas forcement tolérées, ou assimilées, par l’organisme.

Silicium pour les cheveux : quelle silice est assimilable ?

On trouve de la silice dans de très nombreux éléments organiques et végétaux. Mais si certaines ne sont pas assimilables, d’autres ne sont pas autorisées à la consommation.

Ainsi, la silice minérale est présente en forte concentration dans de nombreux minéraux comme l’améthyste ou le granit, mais ne sont pas assimilables par l’organisme. Le dioxyde de silice est, quant à lui, très peu assimilable.

Les formes assimilables et bien tolérées par l’organisme sont la silice organique végétale, que l’on trouve en grande quantité dans l’ortie, la prèle, le millet brun, le bambou. La silice est également très bien absorbée sous sa forme colloïdale. Elle se présente alors sous forme de solution gélatineuse et aqueuse, dans laquelle l’acide silicique est dispersé de manière homogène.

Comment le silicium agit-il sur les cheveux ?

Le silicium agit sur le cuir chevelu en permettant une meilleure irrigation sanguine et une meilleure production de sébum.

Une meilleure irrigation sanguine

La silice renforce l’irrigation sanguine des bulbes capillaires. Elle induit une meilleure oxygénation des racines et un apport accru d’éléments nutritifs. De plus, elle permet une meilleure élimination des toxines et des résidus métaboliques qui, en s’accumulant, obstruent l’irrigation sanguine et nuisent à la santé du cheveu. Le cuir chevelu est vivifié, les cheveux sont fortifiés. Ils deviennent plus épais, et gagnent en souplesse et en éclat. En permettant une meilleure oxygénation des bulbes capillaires, le silicium contribue aussi à réduire la chute des cheveux et à favoriser leur pousse.

Une meilleure production de sébum

Il régule aussi la production de sébum, ce corps gras naturel secrété par la peau. Il empêche ainsi leur déshydratation et leur octroie plus de brillance.

Comment procéder à une cure de silicium pour les cheveux ?

Vous pouvez entamer une cure de silicium en traitement préventif, par exemple avant l’automne, ou si vous désirez stimuler la croissance de vos cheveux, ou encore en « traitement SOS », pour en freiner la chute.

Choisissez d’abord un silicium de bonne qualité, de préférence bio. Prenez-en une cuillère à soupe deux fois par jour, 15 à 20 minutes avant les repas. Vous pouvez prolonger cette cure entre un et trois mois.

Le silicium n’a pas de contre-indication. Il peut être consommé par les femmes enceintes ou allaitantes.

Silicium pour les cheveux : quels sont les prix ?

Vous trouvez du silicium conditionné en bouteille d’un litre coûtant de 34 à 38 €.

Il existe également des conditionnements en monodose, pour des tarifs équivalents.

Pour un usage externe, le silicium se trouve aussi en gel, conditionné en tube coûtant de 10 à 12 €. Vous pouvez alors l’utiliser en complément, en application locale pour un massage du cuir chevelu.