Sommaire

Vous en avez assez de vous laver les cheveux tous les jours ou presque avec un shampoing ? Pourquoi ne pas opter pour le no poo ? On vous en dit plus sur ce mouvement beauté écolo.

Principe du no-poo

No-poo ou no shampoo est un méthode venue des États-Unis qui est en train de faire de plus en plus d’adeptes : 

  • le principe est simple : bannir le shampoing et revenir à des méthodes plus naturelles ;
  • il ne s’agit pas de ne plus se laver les cheveux, mais de ne plus utiliser de shampoing.

Pour passer de l’utilisation fréquente de shampoing à la méthode du no-poo :

  • Il faut passer par une phase dite de transition, plus ou moins longues selon les gens, pendant laquelle on utilise des produits lavants comme l’argile ou encore du savon de Castille et ce, jusqu’à ce que l’on n’ai plus besoin d’utiliser autre chose que de l’eau.
  • Une fois que la production de sébum est régularisée, les cheveux se salissent moins vite, il suffit alors d’un brossage pour étaler le sébum sur toute la longueur des cheveux pour maintenir une chevelure saine et propre.

No poo : quels produits lavants utiliser ?

La méthode no-poo propose plusieurs produits lavants pour remplacer le shampoing. Citons de manière non exhaustive :

  • Du bicarbonate de soude : une à deux cuillères à soupe, masser le cuir chevelu, laisser reposer quelques minutes et rincer à l’eau.
  • De l’argile : à appliquer directement sur le cuir chevelu avec un peu d’eau avant de rincer.
  • Du savon de Castille : une cuillère à soupe de savon de Castille avec une cuillère à soupe de lait de coco, à appliquer comme un shampooing. Le mélange, s’il est fait en plus grande quantité, se conserve une semaine au réfrigérateur.
  • Du vinaigre de cidre de pomme : une à deux cuillères à soupe dans une tasse d’eau, c’est un hydratant naturel qui peut remplacer le revitalisant.
  • Du shampoing sec : composé de fécule de maïs ou d’arrow-root, de poudre de cacao ou d’argile, ou encore d’un mélange de tous ces ingrédients.

Pourquoi adopter le mouvement no poo ?

Les raisons pour lesquelles de plus en plus de gens cessent d’utiliser du shampoing sont variées. Citons notamment :

  • une déception face à l’offre de produits capillaire, ou par la performance des différents shampoings ;
  • parce que le shampoing priverait les cheveux de leur huiles naturelles ;
  • pour participer à préserver l’environnement :
    • plus de bouteille en plastique à jeter ;
    • diminution des risques pour la santé mais aussi pour les égouts dans lesquelles les eaux usées sont jetées : les shampoings comprenant certains ingrédient comme le sulfate laureth de sodium ou le laurylsulfate de sodium (potentiellement irritants et cancérigènes), les phtalates (a priori des perturbateurs endocriniens) et les parabènes (soupçonnés d'être cancérigènes) ;
  • pour économiser de l’argent ;
  • pour gagner du temps.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Hygiène et soins

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider